La kinésio, une secte ?

Ceux d’entre vous qui ont cherché quelques informations sur la kinésiologie dans le « monde libre » de l’internet, ont pris peur après avoir trouvé des articles de la Mission Interministérielle de VIgilance et de LUtte contre les DErives Sectaires (Miviludes) faisant état d’une possible dérive sectaire de la kinésiologie. Bien que j’ai le plus grand respect pour cette institution dont l’objectif est d’informer le public sur les risques et les dangers auxquels il est exposé, je m’interroge sur sa capacité à jeter le discrédit sur l’ensemble d’une profession (les psychologues sont également cités) au motif qu’un ou deux individus ont probablement abusé de la confiance de leurs clients pour les contraindre de quelque manière que ce soit à suivre leurs recommandations, leur verser des sommes d’argent, ou même les agresser.

Vos meilleures armes : vigilance et responsabilité…
… avant tout prenez soin de vous !

Je vous invite à toujours être particulièrement vigilant(e) face à un interlocuteur bénéficiant d’une pseudo autorité morale découlant de sa profession (professeurs, prêtres, coachs, psychologues, médecins, professionnels du bien-être, etc.). Il est important que chacun se responsabilise et n’oublie jamais que derrière un accompagnant se trouve également un être humain avec ses forces et ses faiblesses, que le meilleur côtoie le pire, mais également que ce qui vaut pour l’un ne vaut pas pour chacun. Je vous invite à rester attentif, et à conserver votre libre arbitre particulièrement dans les domaines de la santé, du psychisme et des idéaux de vie. Demandez-vous toujours si cela vous correspond vraiment et comment vous vous sentez par rapport à ce qui vous est demandé ou conseillé.

Soyez pour vous un bon père, une bonne mère :
accepteriez-vous cela pour vos enfants ou les protégeriez-vous ?

N’hésitez pas à poser des questions à votre interlocuteur qui doit répondre de manière claire et compréhensible à vos questions sans utiliser de jargon technique ou de termes pseudo scientifiques.

Les  « plus tard tu comprendras »,  « tu n’as pas atteint le niveau nécessaire pour comprendre », « Moi, je sais », « n’en parlez à personne »… doivent vous alerter ! En cas de doute prenez conseil auprès d’un autre intervenant !

Vous êtes un adulte responsable,
votre praticien doit vous accompagner vers votre indépendance,
non se substituer à vous !

 

DominiqueBODIN_Kinésiologue_fioriture

Pour votre parfaite information, voici une définition de l’expression « dérive sectaire » telle qu’elle apparait sur le site de la Miviludes

« Il s’agit d’un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l’ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société. »

[retour aux FAQ]