Hoquet

Il existe trois types de hoquets (ou  myoclonie phrénoglottique) :

  • le hoquet bénin, qui ne dure généralement que quelques minutes ;
  • le hoquet persistant, qui dure plus de 48 heures ;
  • le hoquet réfractaire, qui dure plus d’un mois.

Les petits trucs que je vous donne fonctionnent très bien pour le hoquet bénin qui est le plus courant. Bien sur les personnes souffrant de formes pathologiques de cette affection peuvent les utiliser pour tenter de soulager un peu leur diaphragme mais cette pratique ne remplace pas un suivi médical approprié. Des traitements existent et vous devez consulter un médecin si vous hoquetez plus de 24 heures d’affilée.

La manœuvre de Van Wijlick qui consiste à bomber la poitrine et rapprocher les omoplates en reculant les épaules le plus en arrière possible donne de bons résultats chez plus de 90 % de la population en quelques secondes. Ceci permet de détendre votre diaphragme dont la contraction est à l’origine du désagrément.

Stimuler votre palais vous permettra également dans de nombreux cas de faire passer ce réflexe désagréable : frottez votre palais avec votre pouce (c’est ce principe qui est utilisé dans les trucs de grand-mères tels que boire un verre contenant une petite cuillère à l’envers, ou laisser fondre un sucre sur la langue).

Ces deux astuces donnent de bons résultats mais sont assez peu discrètes vous en conviendrez. Voici pourquoi mon truc préféré est le suivant, à faire dès le début de la crise de hoquet : Appuyez fermement au milieu de la troisième phalange* de vos auriculaires (face interne de la main). Conservez cette position jusqu’à ce que vous sentiez « la bulle se décoincer »… Cela prend souvent la forme d’un petit rot.

appuyez au milieu de la phalangette de vos auriculaires

Pour faire passer un hoquet, appuyez sur le milieu de la dernière phalange de vos 2 auriculaires. Cela détendra votre diaphragme

Enfin il est utile de garder présent à l’esprit que la plupart du temps, un hoquet bénin s’arrête tout seul dès que l’on cesse d’y penser !

* appelée phalange distale ou phalangette

 [retour vers trucs et astuces]